Ados

Pour l’historienne Agnès Thiercé, l’adolescence a été inventée au XIXe siècle. Il y a plusieurs raisons à cela.
Tout d’abord, des travaux médicaux sont publiés à cette époque sur la puberté et L’Emile de Rousseau marque un tournant dans la représentation de l’adolescence.
Il y a aussi et surtout des raisons politiques. En effet, depuis la révolution de 1789, et lors de toutes celles qui ont secoué le XIXe siècle, les jeunes gens ont pris l’habitude de descendre dans la rue. L’adolescence est apparue sur la scène politique comme une classe d’âge un peu violente, comme une classe dangereuse.
Toujours selon A.Thiercé : «chez les prolétaires, les pubères intègrent le monde du travail. Dans la bourgeoisie, les filles attendent le mariage.» C’est seulement à partir de 1890 que, à cause des «ambitions éducatrices du XIXème siècle», l’adolescence, «âge de classe », devienne véritablement une classe d’âge.

Qu’est-ce qui a changé pour les adolescents entre le XIXe siècle et le XXe siècle ?